Elles aiment son insoutenable légèreté...

Inventée par des femmes (et oui !), la bière fait une réapparition remarquée auprès d'elles. Un juste retour aux sources pour une boisson toujours aussi fraîche.

Article écrit par Paule Martinot pour le magazine "LA PARISIENNE".



La bière a été créée par les femmes.

Un peu par hasard.

Cela remonte à la nuit des temps, en Mésopotamie. Chargées de faire le pain, elles oublient un soir un brouet de grains d'orge qui fermente avec l'humidité de la nuit. Le lendemain, leurs maris ont beaucoup apprécié ce pain liquide, aussitôt baptisé "Sikaru".

Et la recette est reprise de Jéricho à la Gaule, en passant par l'Egypte. Toujours réalisée par des femmes.

L'Eglise met fin à cette tradition au XIIIème siècle, arguant que le sexe faible est impur et n'a donc pas le droit de toucher les matières nécessaires à l'élaboration de la bière.

Heureusement, cet interdit n'empêche pas les femmes de devenir, de la Flandre à l'Irlande, les premières brasseuses.

Toujours pour le grand plaisir des hommes, qui se précipitent dans les "bistrots-brasseries" lancés par les plus talentueuses.

En 1914, elles représentent encore 20% de cette profession réputée pénible. Les femmes passent ensuite de l'autre côté de la barrière. Elles sont serveuses ou font de la pub pour vanter les mérites de cette boisson pas comme les autres.

La loi Evin y met un terme en 1991, alors que les femmes revenaient vers la bière. Un rendez vous juste reporté...

Aujourd'hui, la bière se conjugue de nouveau au féminin, et pas seulement en cuisine.

 

Et ce n'est que justice : les bières, comme les femmes, ne sont elles pas brunes, blondes ou rousses ?